Pages

lundi 16 juin 2014

Epique battle d'imprimés



Hello !

Ca y est, j'ai pris un bon rythme de croisière "toi aussi sculpte ton corps !", entre Wii Fit et vidéos Youtube.

Au programme, exercices de torture en tout genre, qui, soi-disant, s'ils sont pratiqués avec une grande assiduité, vont me faire la cuisse de Miranda Kerr (mais oui bien sûr !).

J'en chie tellement, qu'un jogging de 10 minutes m'a fait cracher mes poumons comme jamais, pendant un bon quart d'heure.

C'était pathétique.

Peut-être te dis-tu qu'il vaut mieux que j'aille en salle ?
Non, je ne peux me résoudre à suer à l'oeil de tous, c'est mon côté tarée.

De plus, je suis extrêmement grossière pendant mon calvaire : ma grande passion est d'insulter copieusement la Cindy Crawford qui officie sur Youtube, quand je tape en mots clés "comment perdre sa culotte de cheval".

Et la demoiselle d'accueillir en souriant mes "sa race" ou "pute borgne".
J'ai l'impression de vivre le truc à fond comme ça.

Les premières fois étaient folkloriques : le lendemain de mes premiers exercices, impossible de marcher normalement, les muscles de mes jambes avaient déposé des RTT, sans me demander mon avis.

Sans aucune exagération, je me suis traînée par les mains, hors du lit, le premier matin.

Re-c'était pathétique.

L'expérience - douloureuse - m'aura apprise que non, des étirements après 10 minutes de running, c'est pas pour les bébés.

Depuis, ça va mieux et mes muscles ont cessé de se comporter comme un agent SNCF, un lundi de Bac de philo.

Ouf.

La bataille n'est pas gagnée et comme je ne suis pas chiante, je veux muscler, oui, mais surtout pas perdre de poids.
Du coup, je ne saute aucun repas et je mange un peu plus que d'habitude.
Je ne sais même pas si c'est la bonne technique, mais perdre un os, non merci !

On se revoit bientôt, quand j'aurais achever cette p***** de série de "grands battements".

See U ! 



 

This Outfit : 
Tout/everything : American Apparel 
Sandalettes/shoes : Zara 
Sac et trench/bag and trench : vintage